Agamemnon - cosmohistoire2.com

Agamemnon - cosmohistoire2.com

Commandant en chef : héros de la guerre de la ville de Troie

En dépit de son succès en tant que stratège, agamemnon (Cosmohistoire2) se distingua pour sa dispute avec Achille, le célèbre guerrier achéen. Suite à ce différend, le combattant emblématique se retira dans sa tente dans la majeure partie de l'Iliade. Enviant sa prospérité et sa situation intéressante, les princes achéens souhaitèrent attaquer Troie dès leur montée en puissance. L'enlèvement de l'épouse du roi des Spartiates se présentait par conséquent comme une bonne justification pour pouvoir piller la ville. Ayant été contraint de rendre sa prisonnière Chryséis pour satisfaire la fureur des dieux de l'Olympe, Agamemnon prit Briséis, le butin de guerre d'Achille, en dépit de ses objections. Néanmoins, en rendant la fille du prêtre dédié à Apollon, Chrysès, le souverain sauva les soldats grecs de la peste durant l'expédition contre les Troyens.

De retour de Troie : tragédie du roi

Au cours de la guerre de Troie, Égisthe a séduit l'épouse du roi, Clytemnestre. D'après Homère, le bien-aimé de la reine exécuta Agamemnon durant une festivité organisée pour honorer son grand retour. Le roi de Mycènes s'empare de Cassandre, la fille du roi Priam, à titre de butin de guerre. En effet, Troie capitula à l'issue de plus d'une dizaine d'années de résistance. Le camp vainqueur fit de nombreux détenus après avoir dévasté la cité. Clytemnestre fut jalouse du charme naturel et de la jeunesse de Cassandre, la nouvelle maîtresse du roi. D'après les auteurs classiques en effet, elle assassina surtout le roi afin d'assouvir sa veangence par rapport au sacrifice de son enfant Iphigénie. D'après Pindare, Agamemnon, le roi d'Argos et de Mycènes, mourut des mains de sa propre épouse, immobilisé, et tué dans son bain. Les auteurs s'accordent cependant sur le meurtre de Cassandre prémédité par Clytemnestre.

Roi influent respecté en raison de son courage au sein de le paysage culturel hellénique

Pour le siège de Troie, les Atrides réussirent à fédérer des souverains issus d'une myriade de cités voisines. De ce fait, au cœur de la Grèce antique, leur puissance se traduisait par l'abondance de leurs alliés durant cette opération mythique. Agamemnon a acquis le sceptre forgé par le grand artisan Héphaïstos pour le roi des divinités de l'Olympe car la famille des Atrides se trouve être constituée de successeurs du fils de Zeus, Tantale. Cet artefact symbolise ainsi l'autorité venant de l'Olympe possédée par ce monarque symbolique, malgré ses conflits avec Artémis et Apollon. Le roi légendaire a surtout marqué l'histoire grâce à l'importance de son armée et de ses vaisseaux. Cependant, les auteurs divergent sur les frontières de son territoire. En fonction des écrivains, le frère du monarque spartiate Ménélas gouverna Mycènes, Argos ou les deux royaumes. D'après l'épopée retranscrite dans l'Iliade, Agamemnon se posait comme un grand monarque apprécié dans le monde hellénique. À titre de commandant en chef, cette figure mythique dirigea le conseil de guerre et conduisit les troupes au combat.

Outre sa présence dans l'univers la poésie classique, le souverain des Mycéniens jouit d'un statut notable dans les mythes de la Grèce antique. En Laconie, l'héritier de Tantale est entre autres honoré sous l'identité de Zeus Agamemnon. Bien que les mythes relatés dans l'Iliade se focalisent sur Achille, Homère donne une importance particulière au roi de Mycènes. Tout au long de cette histoire épique, le souverain emblématique se démarque particulièrement des autres protagonistes par sa force et sa solennité. L'épopée de la lignée d'Atrée constitue une réelle source d'inspiration pour les auteurs tragiques dès l'antiquité. Par ailleurs, la figure légendaire du roi de Mycènes se trouve être l'incarnation du grand monarque de droit divin. Le débat autour de l'authenticité du « masque d'Agamemnon » indique l'importance de cette figure symbolique pour les scientifiques actuels. De plus, le statut de cet artefact parmi les trésors du Musée d'Athènes montre un intérêt notable pour Mycènes.

Au cours de leur exil dans le royaume de Sparte, Agamemnon et Ménélas se marièrent avec les héritières de Tyndare, Clytemnestre et Hélène. Grâce à ces mariages, les deux princes mythiques purent reconquérir le territoire d'Atrée de Mycènes. Importants protagonistes du siège de Troie, Agamemnon et son frère Ménélas sont également désignés par les Atrides. Ces frères sont communément reconnus à titre d'héritiers du roi Atrée de Mycènes et de la reine Érope. Après le meurtre de leur père, les les princes légendaires de Mycènes perdirent leur trône au profit de leur oncle et de leur cousin. Ils furent exilés et eurent la possibilité de se cacher auprès du roi de la ville de Sparte, Tyndare.

Suite à l'immolation d'Iphigénie, le vent tourna à leur avantage et les troupes menées par Agamemnon purent voyager vers Troie. Durant le siège de Troie, le roi emblématique brilla par son charisme. Pour punir l'irrévérence du fils du roi des Troyens, Priam, Ménélas se fait conseiller par le monarque symbolique des Mycéniens et mobilise une myriade d'alliés Achéens. Vu ses talents naturels de stratège, le roi de Mycènes se trouve être mandaté commandant en chef de l'expédition menée contre la ville de Troie. En levant l'ancre en direction de la cité de Troie, les navires grecs restèrent bloqués dans la baie d'Aulis car le vent refusait de les porter. En effet, Agamemnon avait défié Artémis et la déesse réclamait le sacrifice d'Iphigénie, sa fille.